poser-du-carrelage-sur-du-carrelage-les-inconvenients

Poser du carrelage sur du carrelage – Les inconvénients

Vous envisagez de rénover votre sol en posant du carrelage sur du carrelage existant ? Avant de vous lancer dans ce projet, il est essentiel de prendre en compte les différents inconvénients liés à cette méthode. Dans cet article, nous vous présentons les problèmes que vous pourriez rencontrer et les raisons pour lesquelles il pourrait être judicieux de reconsidérer cette option.

Hauteur du sol augmentée

L’un des premiers inconvénients de la pose de carrelage sur du carrelage existant est l’augmentation de la hauteur du sol. En ajoutant une nouvelle couche de carrelage, vous augmentez la hauteur totale du sol d’environ 1 à 2 cm, selon l’épaisseur des carreaux et de la colle utilisée. Cette augmentation peut entraîner des problèmes d’alignement avec les seuils de porte et les autres surfaces de sol adjacentes.

De plus, cette surélévation peut affecter l’ouverture et la fermeture des portes, des fenêtres et des placards encastrés. Dans certains cas, il peut être nécessaire de raccourcir les portes ou de modifier les cadres pour compenser cette augmentation de hauteur.

Préparation du support fastidieuse

Avant de poser du carrelage sur du carrelage existant, il est impératif de bien préparer le support. Le carrelage existant doit être propre, sans fissures, sans trous et parfaitement plat. Cela implique un travail de préparation fastidieux et long.

Tout d’abord, vous devez nettoyer en profondeur le carrelage existant pour éliminer la saleté, la graisse et les résidus de produits d’entretien. Ensuite, il est nécessaire de reboucher les trous et les fissures à l’aide d’un enduit de réparation adapté. Enfin, vous devez poncer le carrelage existant pour éliminer les irrégularités et assurer une bonne adhérence de la nouvelle couche de carrelage.

Le risque de décollement

La pose de carrelage sur du carrelage existant peut entraîner un risque de décollement des carreaux. En effet, si le support n’est pas parfaitement propre et plat, ou si la colle utilisée n’est pas adaptée, les nouveaux carreaux peuvent se décoller avec le temps. Ce problème est particulièrement fréquent dans les pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine, où l’humidité et les variations de température peuvent affaiblir la colle et provoquer le décollement des carreaux.

Isolation phonique et thermique réduite

En posant du carrelage sur du carrelage existant, vous réduisez l’isolation phonique et thermique de votre sol. En effet, le carrelage est un matériau dur et dense qui conduit facilement le son et la chaleur. En ajoutant une nouvelle couche de carrelage, vous augmentez la transmission des bruits d’impact et des bruits aériens entre les pièces et les étages.

De plus, le carrelage est un matériau froid qui n’offre pas une bonne isolation thermique. En posant du carrelage sur du carrelage existant, vous réduisez encore davantage l’isolation thermique de votre sol, ce qui peut entraîner une augmentation de votre consommation d’énergie pour le chauffage.

Coût élevé

La pose de carrelage sur du carrelage existant peut s’avérer plus coûteuse que la pose de carrelage sur un support neuf. En effet, le coût de la préparation du support, des matériaux et de la main-d’œuvre est généralement plus élevé pour cette méthode.

De plus, si vous devez modifier les portes, les fenêtres ou les placards encastrés pour compenser l’augmentation de la hauteur du sol, cela entraînera des coûts supplémentaires. Il est donc important de bien évaluer le coût total de votre projet avant de vous lancer dans la pose de carrelage sur du carrelage existant.

Durabilité et longévité

Bien que la pose de carrelage sur du carrelage existant puisse sembler une solution rapide et économique, elle peut compromettre la durabilité et la longévité de votre nouveau sol. En effet, les problèmes d’adhérence, d’isolation et de hauteur du sol peuvent entraîner des réparations coûteuses et une rénovation prématurée de votre sol.

Il est donc essentiel de bien peser le pour et le contre avant de choisir cette méthode de pose. Dans certains cas, il peut être plus judicieux de déposer l’ancien carrelage et de poser le nouveau carrelage sur un support neuf et bien préparé.

Alternatives à la pose de carrelage sur carrelage

Si vous souhaitez rénover votre sol sans rencontrer les inconvénients liés à la pose de carrelage sur du carrelage existant, il existe plusieurs alternatives.

La pose sur un support neuf

Déposer l’ancien carrelage et poser le nouveau carrelage sur un support neuf et bien préparé est la solution la plus durable et la plus fiable. Cette méthode vous permet d’obtenir un sol parfaitement plat, propre et résistant, tout en évitant les problèmes d’adhérence, d’isolation et de hauteur du sol.

La pose de revêtements souples

Les revêtements souples, tels que le vinyle, le linoléum ou le PVC, sont une alternative intéressante à la pose de carrelage sur du carrelage existant. Ces revêtements sont faciles à poser, légers et offrent une bonne isolation phonique et thermique. De plus, ils peuvent être posés directement sur l’ancien carrelage, à condition que celui-ci soit propre, plat et sans fissures.

Le ragréage

Si votre carrelage existant est en bon état mais présente quelques irrégularités, vous pouvez opter pour le ragréage. Cette technique consiste à appliquer une couche de mortier autonivelant sur le carrelage existant pour obtenir un support parfaitement plat et lisse. Une fois le ragréage sec, vous pouvez poser votre nouveau carrelage sur cette couche de mortier.

4/5 - (25 votes)

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *